Témoignages d'anciens étudiants devenus avocats

François KOPF – Promotion 1996

Avocat associé | DARROIS VILLEY MAILLOT BROCHIER - Paris

Quel a été votre parcours universitaire et professionnel jusqu'à ce jour ?

1996 : DESS-DJCE Nancy

1997 : CRFPA Nancy-Metz

1999-2003 : Herbert Smith (Paris, Londres en 2001)

2003 : Secrétaire de la Conférence du Stage (Paris)

2004-2011 : Sullivan & Cromwell LLP (Paris)

2012- 2015 : Dethomas Peltier Kopf Juvigny

Depuis 2016 : Darrois Villey Maillot Brochier

 

Quelles sont les raisons qui vous ont amené à choisir votre profession et votre lieu d’exercice actuels ?

J’ai rejoint la faculté de droit de Nancy avec le désir de devenir avocat. Fraîchement diplômé et un peu par hasard, je suis arrivé à Paris avec l’idée d’y passer deux ou trois ans avant de revenir à Nancy. J’ai eu la chance de rencontrer Dominique Bompoint et d’apprendre mon métier à ses côtés. En 2015, les associés du cabinet Darrois Villey Maillot Brochier m’ont proposé de les rejoindre pour y développer la pratique restructuring.

Qu’est-ce que vous a apporté votre année d’étude au DJCE de Nancy ?

Apprendre à travailler en équipe, une approche pratique et pragmatique du droit, l’importance que revêtent certaines matières connexes au droit comme l’analyse financière et la comptabilité. Et surtout, cette année m’a permis d’être prêt à rentrer dans le monde du travail.

 

Quel souvenir ou anecdote vous reste de votre année en DJCE ?

Le mois passé à Montpellier et les soirées jusqu’au bout de la nuit au camping du Camarguais. Les enseignements des professeurs Bernard Gross et Christian Gosserez. L’engagement du corps professoral, son ambition pour les étudiants du DJCE.

 

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants actuels et futurs du DJCE de Nancy ?

Le DJCE est une formidable rampe de lancement vers le monde professionnel. Profiter de l’enseignement donné et l’accès privilégié aux différents intervenants professionnels pour trouver sa voie. Avoir en tête qu’un stage est souvent une phase de pré-embauche et traiter chaque tâche comme si elle était la plus importante, avoir l’esprit d’équipe, être sans complexe face aux étudiants parisiens (qui ne savent pas tout!), poursuivre avec un LLM dans une belle université américaine, sortir de sa zone de confort et prendre des risques, n’avoir peur de rien.

Raphaele KAMOUN – Promotion 2006

Avocate fiscaliste | NORTON ROSE FULBRIGHT - Luxembourg

Quel a été votre parcours universitaire et professionnel jusqu'à ce jour ?

2001 - 2005 Université de Panthéon Assas Paris jusqu’à une maîtrise de droit des affaires

2005 - 2006 DJCE de Nancy

2008 - 2009 + examen final de l’avoué en mai 2011: Barreau de Luxembourg

2007 - 07/2017: Avocat fiscaliste cabinet luxembourgeois indépendant Oostvogels Pfister Roemers, renommé quelques année après OPF Partners

07/2017 – aujourd’hui : Avocat fiscaliste au sein du cabinet luxembourgeois nouvellement créé par Norton Rose Fulbright

 

Quelles sont les raisons qui vous ont amené à choisir votre profession et votre lieu d’exercice actuels ?

Vocation / caractère

Géographie / pratique internationale de la fiscalité au Luxembourg

Rencontre personnelle

Qu’est-ce que vous a apporté votre année d’étude au DJCE de Nancy ?

Enseignement très pratique émancipé des fondamentaux théoriques appris jusqu’alors

Rencontres avec des professionnels

Accès à de beaux stages / à de belles opportunités de premier emploi

Réseau amical et professionnel

 

Quel souvenir ou anecdote vous reste de votre année en DJCE ?

Tellement de bons souvenirs tout au long de l’année..

Fête de noël dans la salle de cours avec cadeaux secrets très drôle à la clef !

Pot de fin d’année chez Monsieur Gross en présence du regretté Monsieur Gosserez

 

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants actuels et futurs du DJCE de Nancy ?

Profitez au maximum des expériences et des échanges avec les professionnels intervenant au cours de l’année.

N’hésitez pas à faire usage du réseau DJCE dans le cadre de vos recherches de stages et de premières collaborations.

Olivier COUSIN – Promotion 1991

Avocat et Ancien Bâtonnier | SYNERGIE AVOCATS – Épinal

Quel a été votre parcours universitaire et professionnel jusqu'à ce jour ?

Parcours universitaire :
- Baccalaureat D (aujourd'hui S) mention AB en 1985
- Maîtrise de Droit mention Carrière Judiciaire à Nancy en 1990
- DESS DROIT DES AFFAIRES (pas encore Djce) en 1990-1991 à Nancy
- Service militaire en 1992 à Nancy
- CRFPA (devenu ERAGE) à Nancy et Metz (alternance une semaine/2) en 1993.

Parcours Professionnel :
- Avocat depuis 1994, à EPINAL. Bureau secondaire à NANCY depuis 2012.
- Associé de la SCP COUSIN COUSIN MERLIN, devenue COUSIN MERLIN BABEL puis SYNERGIE AVOCATS depuis 1994.

Mandats professionnels :
- Bâtonnier de l'Ordre à EPINAL en 2016-2017
- 3 mandats au Conseil de l'Ordre.

Engagements extraprofessionnels :
- Président en exercice de l'AAPPE (Association des Avocats Praticiens des procédures et de l'exécution)
- Membre et ancien Président du Rotary Club d'Epinal
- Ancien Président d'Association (G.E.A.I.)
- Ancien Administrateur ADN (Association des Avocats pour le Développement du Numérique)

Autres activités :
- Formation professionnelle continue : Le rôle de l'Avocat dans les procédures de Liquidation Judiciaire (REIMS janvier 2019).
- Plusieurs formations déontologiques
- Colloques : L'adjudication immobilière en octobre 2015, "L'indivision dans tous ses états" en  octobre 2018, "La défense de la caution" en octobre 2019

Quelles sont les raisons qui vous ont amené à choisir votre profession et votre lieu d’exercice actuels ?

Profession: attrait pour la matière juridique / faiblesse mathématique / volonté de défendre et d'être un porte-parole
Lieu d'exercice: Père et grand père Avocats à EPINAL / Deux associés partaient en retraite en fin 1993 au sein du cabinet "familial" à EPINAL.
Né et grandi à EPINAL, donc des connaissances nombreuses sur place, de nature à permettre plus rapidement la création d'un réseau.

Qu’est-ce que vous a apporté votre année d’étude au DJCE de Nancy ?

Un nouveau souffle dans les études juridiques, après 4 années, la lassitude s'installait.
Un enseignement totalement différent de ce que la Faculté avait offert durant les 4 premières années de maîtrise (M1) et la découverte du monde des Affaires.

 

Quel souvenir ou anecdote vous reste de votre année en DJCE ?

Un trombinoscope des étudiants du DESS, avec, pour chacun un surnom.
"Olivier COUSIN: le Maître" si je me souviens bien...

 

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants actuels et futurs du DJCE de Nancy ?

Les mêmes que je donnerais à un futur Avocat. Spécialisez vous ! Le Barreau d'Affaires recrute ! Ne vous empilez pas dans les matières ou activités que tout le monde pratique. On peut être un excellent avocat sans jamais porter (sauf le jour du serment!) la robe.

Matthieu PHILIPPE – Promotion 2007

Avocat | LEXCASE – Lyon

 

Quel a été votre parcours universitaire et professionnel jusqu'à ce jour ?

Un cursus universitaire nancéien (Magistère de juriste d’affaires européen puis DJCE), suivi de l’école des avocats à Paris (EFB). Après une première collaboration chez Ernst & Young (département « business tax services »), j’ai quitté Paris pour rejoindre le cabinet LexCase à Lyon (depuis 8 ans aujourd’hui), au sein duquel je viens d’être nommé Of Counsel du département fiscal.

 

Quelles sont les raisons qui vous ont amené à choisir votre profession et votre lieu d’exercice actuels ?

Le choix de la profession s’est fait assez « naturellement ». Le lieu d’exercice résulte davantage d’un choix personnel que professionnel.

 

Qu’est-ce que vous a apporté votre année d’étude au DJCE de Nancy ?

Je retiens avant tout les interventions et les conseils des intervenants « professionnels » qui, d’horizons différents (métiers, lieu d’exercice, etc.), nous ont chacun apporté leur vision « métier ». Un apport très précieux pour les étudiants.

 

Quel souvenir ou anecdote vous reste de votre année en DJCE ?

Montpellier !

 

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants actuels et futurs du DJCE de Nancy ?

Un conseil que l’on donne souvent aux étudiants stagiaires du cabinet : profitez de vos stages pour vous confronter aux différentes « modalités d’exercice » de la profession, et vous faire votre propre opinion sur la façon dont vous souhaiterez l’exercer.

Brice VOILLEQUIN – Promotion 2008

Avocat | FIDAL – Nancy

Quel a été votre parcours universitaire et professionnel jusqu'à ce jour ?

S’agissant du parcours universitaire :

- Faculté de Nancy : Deug, Licence, Master 1 droit de l’entreprise puis M2/DJCE (2003-2008)

- Examen d’entrée au CRFPA obtenu à l’IEJ de Nancy en 2007

- EFB à Paris en 2008-2009, ayant débouché sur l’obtention du CAPA fin 2009

S’agissant du parcours professionnel :

- Divers stages à Nancy (Fidal) et Paris (Sullivan & Cromwell, Davis Polk & Wardwell)

- Avocat collaborateur chez Willkie Farr & Gallagher à Paris entre 2009 et 2012

- Avocat collaborateur puis associé chez Fidal à Nancy depuis octobre 2012, en charge depuis septembre 2017 de la co-animation du département Droit des sociétés pour les bureaux du Grand Est

 

Quelles sont les raisons qui vous ont amené à choisir votre profession et votre lieu d’exercice actuels ?

Pour la profession : son caractère ouvert (pas besoin d’investissement lourd pour s’installer) et le fait qu’elle est riche en rencontres

Pour le lieu d’exercice actuel : le souhait d’avoir accès rapidement à la relation-client et ne pas avoir à élever d’enfants à Paris

Qu’est-ce que vous a apporté votre année d’étude au DJCE de Nancy ?

Des opportunités incroyables : toutes les portes des cabinets les plus réputés (français, américains ou anglo-saxons) présents à Paris étaient ouvertes pour débuter mes premières expériences professionnelles

Egalement une bonne préparation à l’entrée dans la vie active, avec un rythme soutenu, des travaux de groupe, etc.

Et puis on a bien rigolé aussi ; l’année a été riche en amitiés

 

Quel souvenir ou anecdote vous reste de votre année en DJCE ?

Les débuts de séance du Professeur Gross, où étaient quasi systématiquement évoqués la venue future de Annette Schield, avocate au barreau de Bruxelles… mais que nous n’avons malheureusement jamais pu rencontrer cette année-là

 

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants actuels et futurs du DJCE de Nancy ?

Pour ceux – la majorité – qui se destinent à la profession d’avocat : essayer autant que possible de multiplier et surtout diversifier les expériences (stages) avant l’entrée effective dans le métier.

Jean François REMY – Promotion 2002

Avocat | Cabinet PASI REMY – Nancy

 

Quel a été votre parcours universitaire et professionnel jusqu'à ce jour ?

« Pur produit » de la Faculté de Droit de Nancy, je suis entré en première année de DEUG en octobre 1997 (à l’époque, les vacances étaient de juin à début octobre, quel régal… !) : avec près de 800 étudiants à la séance de rentrée en Grand amphi, et alors que je savais qu’il n’en resterait que 300 à 350 environ en fin d’année, je peux avouer sans difficulté que quelques doutes m’ont saisi quant à mon avenir dans cette maison….

Et puis les choses ont finalement bien fonctionné et après une maîtrise en droit des affaires, je suis entré au DJCE en septembre 2001, année au cours de laquelle j’ai eu le plaisir de retrouver plusieurs professeurs que j’appréciais tout particulièrement (Monsieur le Doyen GROSS, Monsieur le Professeur GOSSEREZ…) et d’en connaître d’autres devenus emblématiques (dont Frédéric FERRY… !).

L’examen d’entrée à l’école d’avocat manqué à ma première tentative (fichue note de synthèse…), j’ai passé une année passionnante au DESS d’Histoire du Droit, au cours de laquelle j’ai décroché le Trophée du Meilleur Jeune Fiscaliste.

L’année de formation à l’école d’avocats NANCY/METZ passée, je suis devenu collaborateur au sein du Cabinet Filor Avocats en janvier 2005, puis en suis devenu associé en janvier 2008, aux côtés notamment de Franck BRANCALEONI, à qui je dois beaucoup.

A la fin de l’année 2014 enfin, j’ai créé à Nancy avec Henri PASI (DJCE également, avec qui j’étais à l’école d’avocats, mais aussi et surtout un ami) un nouveau Cabinet dédié au droit des affaires et de l’environnement.

 

Quelles sont les raisons qui vous ont amené à choisir votre profession et votre lieu d’exercice actuels ?

N’ayant pas la carrure d’un rugbyman, j’ai toujours été fasciné par la puissance de la règle et du verbe : c’est sans doute ce qui m’a naturellement amené vers cette matière, qui pourtant m’était assez peu familière.

Ceci étant, je n’étais pas à l’origine fasciné par la profession d’avocat, que je voyais essentiellement sous le prisme du droit pénal.

C’est au DJCE que m’est venue la perception du métier de Conseil, au service des entreprises, mais aussi des particuliers, et de plaideur occasionnel (ce qui est aussi une très belle facette de cette profession).

Alors que j’hésitais à me diriger vers le notariat, le fait d’avoir été recalé au concours d’avocat m’a convaincu que je voulais l’avoir… !

Avec les encouragements notamment de Christian GOSSEREZ, lui-même Professeur et ancien avocat en droit fiscal, je l’ai donc repassé l’année suivante et ai décroché le sésame.

J’ai ensuite eu la chance de pouvoir faire un stage au sein du Cabinet Filor Avocats avec Maître Franck BRANCALEONI, ce qui a été le début de mon exercice professionnel.

Qu’est-ce que vous a apporté votre année d’étude au DJCE de Nancy ?

Au-delà des connaissances universitaires, conséquentes, il me semble que le DJCE m’aura apporté une certaine « sagesse », c’est-à-dire une manière d’appréhender les situations, de prendre du recul.

C’est aussi une année exceptionnelle pour comprendre la raison d’être, l’interaction des différentes disciplines entre elles.

En quelques mois, il me semble que le DJCE apprend à mettre en pratique des connaissances acquises depuis plusieurs années, et ouvre en grand les portes du monde du travail.

 

Quel souvenir ou anecdote vous reste de votre année en DJCE ?

Il y a en beaucoup… !

Un des souvenirs les plus marquants au plan personnel aura sans doute été une carte de vœux.

Au plan universitaire, les interventions des Professeurs Maurice COZIAN et Didier FERRIER, de véritables « monstres sacrés » du droit, m’ont laissé une très forte impression.

Quant à Montpellier… c’est un mois qui nous laisse à tous des anecdotes ensoleillées… !

 

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants actuels et futurs du DJCE de Nancy ?

Ils n’ont de cesse que de l’entendre : l’année au DJCE passe très vite…

Pourtant, c’est tellement vrai !

Profitez donc pleinement de cette année exceptionnelle, soyez actifs, inventifs, participez aux préparations, aux concours, et n’omettez pas de mener aussi une vie étudiante riche… c’est une année magnifique…

Guillaume JEANNET – Promotion 2002

Avocat | LACOURTE RAQUIN TATAR - Paris

 

Quel a été votre parcours universitaire et professionnel jusqu'à ce jour ?

Je suis titulaire du DESS-DJCE et d'un certificat de spécialisation en droit fiscal obtenus en 2002. J'ai passé le CRFPA fin 2002 et prêté serment en février 2004. J'ai rejoint le bureau de Pékin (Chine) du cabinet Gide Loyrette Nouel en février 2004 ou j'ai travaillé jusqu'en novembre 2009. J'ai ensuite intégré le département Opérations et Financement Immobilier du cabinet Gide à Paris au sein duquel j'ai exercé jusqu'en avril 2017. En mai 2017, je suis devenu associé du cabinet Lacourte Raquin Tatar ou j'exerce en droit immobilier. Ma pratique consiste à assister, en conseil ou en contentieux, des investisseurs (pour la plupart étrangers) achetant ou construisant des actifs immobiliers – bureaux, commerces, logements, entrepôts, hôtellerie – afin de les exploiter et/ou de les revendre.

 

Quelles sont les raisons qui vous ont amené à choisir votre profession et votre lieu d’exercice actuels ?

En toute franchise, le choix de ma profession doit plus au hasard qu'au sentiment d'une vocation particulière.  J'ai fait toutes mes études supérieures au sein de l'Université de Nancy II où j'ai découvert le droit avec beaucoup de curiosité et d'intérêt mais sans avoir de véritable objectif professionnel. Le doyen Gross, qui était mon professeur de droit civil dans ce qui était encore l'année de Maitrise, m'a suggéré avec beaucoup de bienveillance de passer le CRFPA en me disant, avec ce regard pétillant que tout le monde lui connait, que cela ne pouvait de toutes façons pas me faire de mal. C'est d'ailleurs lui qui m'a appris l'existence du DJCE. Autant dire que je lui dois beaucoup…

Mon lieu d'exercice actuel est en revanche un véritable choix. Après plusieurs années au sein d'une structure de taille conséquente (Gide) , je voulais trouver une structure qui me permette à la fois de continuer à gérer des dossiers immobiliers plutôt complexes nécessitant des compétences complémentaires aux miennes (notamment en droit fiscal et en droit public) tout en me laissant une plus grande liberté d'action au quotidien et c'est exactement ce que j'ai trouvé au sein du cabinet Lacourte Raquin Tatar.

Qu’est-ce que vous a apporté votre année d’étude au DJCE de Nancy ?

Cette année m'a donné un socle de connaissances juridiques et économiques variées sur lequel je m'appuie au quotidien depuis que j'exerce. Même quand je ne connais pas immédiatement la réponse à une question, ce que j'ai appris au DJCE m'aide à la trouver relativement rapidement. Et puis, il faut aussi le dire, ce diplôme m'a ouvert des portes en début de carrière. Avoir cette mention sur son CV vous distingue des autres.

 

Quel souvenir ou anecdote vous reste de votre année en DJCE ?

Plus qu'une anecdote particulière, je me souviens de l'enthousiasme et de l'investissement de nos professeurs.

Il est difficile à vrai dire de ne pas avoir une pensée pour le regretté Professeur Gosserez, qui dirigeait à l'époque de DJCE et qui lui imprimait sa marque. Charismatique, rigoureux, clairs dans ses enseignements. Et fier de ses étudiants.

 

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants actuels et futurs du DJCE de Nancy ?

De profiter d'une année intense, qui passe très vite et qu'on ne vit pas deux fois.

Caroline CUNAT – Promotion 2002

Avocate | Nancy

 

Quel a été votre parcours universitaire et professionnel jusqu'à ce jour ?

Ayant obtenu l’examen d’entrée au CRFPA en novembre 2001 et titulaire du DESS-DJCE et d’un certificat de spécialisation en droit social en juin 2002, j’ai intégré le centre de formation professionnelle des avocats en novembre 2002. J’ai obtenu le CAPA en novembre 2003 et ai prêté serment le 27 janvier 2004. Je me suis installée en septembre 2007 après 1 an et 4 mois de collaboration dans un cabinet d’avocats puis un an et trois mois de collaboration dans une étude d’avouée. Je suis actuellement avocate généraliste inscrite au Barreau de Nancy, exerçant individuellement, par ailleurs médiatrice pour avoir suivi une formation de médiateur très tôt dans mon exercice professionnel puisqu’en 2006.

 

Quelles sont les raisons qui vous ont amené à choisir votre profession et votre lieu d’exercice actuels ?

J’ai toujours souhaité être avocate. Quant aux lieu et modalités d’exercice, ils sont liés aux opportunités de la vie.

Qu’est-ce que vous a apporté votre année d’étude au DJCE de Nancy ?

Une approche concrète du droit des affaires et surtout pluridisciplinaire qui m’est toujours utile dans ma pratique professionnelle actuelle du contentieux.

 

Quel souvenir ou anecdote vous reste de votre année en DJCE ?

Je retiens le souvenir d’une ambiance générale portée par le Professeur Gosserez et l’ensemble de l’équipe enseignante sans oublier Monique Rosenberg qui avaient tous à cœur de nous offrir les meilleures conditions de travail possibles et chacun des intervenants ayant le souci de nous transmettre le maximum de connaissances et de réflexes utiles pour notre future vie professionnelle.

 

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants actuels et futurs du DJCE de Nancy ?

De profiter de l’approche pluridisciplinaire offerte par le DJCE, de la diversité, de la qualité et de l’accessibilité des intervenants et de se diriger ensuite vers la profession et la ou les matières qui les attirent le plus, sans se mettre de barrières.

Nathalie BAILLY – Promotion 1987

Avocate en droit social | ACD - Nancy

 

Quel a été votre parcours universitaire et professionnel jusqu'à ce jour ?

DESS Droit des Affaires et fiscalité 1986/1987

Dans le cadre du DESS : stage au sein du Cabinet SEGERS à Nancy : Cabinet de conseils juridiques en droit social (Pierre-Jean GUARDIOLLE)

J’ai intégré le cabinet SEGERS en juin 1987 et ai obtenu le titre de conseil juridique 3 ans plus tard et le titre de « conseil juridique en droit social » en 1991

Je me suis associée en 1990 et le Cabinet a évolué :

fin 1990 pour devenir la « ACD » dans le cadre de la fusion entre le Cabinet SEGERS et le Cabinet SOGECA (Cabinet de conseils juridiques en droit des sociétés)

en 1992 avec la fusion des professions de conseils juridiques et d’avocat

Je suis aujourd’hui avocat spécialisée en droit du travail (Cabinet ACD toujours…)

 

Quelles sont les raisons qui vous ont amené à choisir votre profession et votre lieu d’exercice actuels ?

C’est l’intérêt pour le droit du travail qui m’a amenée à effectuer un stage dans un cabinet de conseil juridique en droit social puis, naturellement, à devenir conseil juridique, puis « légalement » avocat en droit du travail à Nancy où je suis restée.

Qu’est-ce que vous a apporté votre année d’étude au DJCE de Nancy ?

La "découverte » du droit du travail avec Madame Catherine Marraud

Un stage puis un emploi …

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants actuels et futurs du DJCE de Nancy ?

Difficile de donner des conseils… ils servent souvent à rien.

« Faites ce que vous aimez » peut-être ? ou bien « soyez curieux » ? ou bien encore « open your mind » ?? mais là je m’emballe …

Frédéric FERRY – Promotion 1985

Avocat en droit des sociétés et Ancien Bâtonnier | Cabinet JURI’ACT - Nancy

Quel a été votre parcours universitaire et professionnel jusqu'à ce jour ?

Après avoir fait un double cursus droit et sciences économiques, j’ai obtenu un DESS DROIT DES AFFAIRES ET FISCALITE à la faculté de NANCY en 1985.

Après avoir rempli mes obligations militaires et avoir tenté de travailler dans un cabinet de recrutement, j’ai intégré le cabinet FIDAL à NANCY le 30 juin 1987 ; j’ai obtenu ma spécialisation en droit des sociétés en 1991 et je suis devenu avocat par la loi le 1° janvier 1992. J’ai quitté le cabinet FIDAL en février 1998 pour rejoindre en tant qu’associé le cabinet JURI’ACT où je continue à exercer. Dans le cadre de l’exercice de ma profession, j’ai également participé aux activités ordinales en tant que membre du Conseil de l’Ordre dans un premier temps puis en tant que Bâtonnier au cours des années 2016 et 2017.

Par ailleurs, j’assure des cours dans différents diplômes depuis 1994 dont le DJCE de NANCY.

 

Quelles sont les raisons qui vous ont amené à choisir votre profession et votre lieu d’exercice actuels ?

Pour le lieu, je suis un nancéien pure souche et très attaché à cette ville, par ailleurs, le fait d’être originaire de la ville vous donne un avantage certain pour se créer un réseau de connaissances tant amical que professionnel.

Concernant la profession, j’ai découvert le métier de conseil juridique qui m’a particulièrement plu et la fusion des professions de conseil juridique et d’avocat m’a permis en outre de découvrir toute la complexité et la richesse de cette profession d’avocat que j’essaie d’aider au mieux par l’exercice de mes différents mandats ordinaux.  

Qu’est-ce que vous a apporté votre année d’étude au DJCE de Nancy ?

La possibilité d’analyser enfin concrètement les problématiques dans les différentes matières de droit des affaires en travaillant en petit groupe nous conférait déjà à cette époque une culture générale qui nous permettait d’appréhender une question sous ces différents aspects.

 

Quel souvenir ou anecdote vous reste de votre année en DJCE ?

Evidemment le DESS DROIT DES AFFAIRES était marqué par la forte personnalité du Professeur Philippe MERLE, mais deux souvenirs précis me reviennent.

D’une part, un exposé en droit de la propriété intellectuelle sous l’égide du Professeur Georges BONET sur l’arrêt DEUTSCHE GRAMOPHON, le fait de décortiquer cet arrêt et de pouvoir restituer une information a priori audible et compréhensible m’a convaincu dans l’idée que j’étais capable de faire de la formation,

D’autre part, une conférence de Monsieur le juge THIEL, juge anti terroriste, qui avait défrayé la chronique en mettant en prison des chefs d’entreprise, à laquelle personne n’a rien compris car il s’était cassé une dent et il a zozoté pendant les trois heures de son intervention…

 

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants actuels et futurs du DJCE de Nancy ?

En guise de conseils, je ne livrerai à votre réflexion que deux citations d’EMILE COUE (qui a longtemps vécu à NANCY) à savoir « Ce n’est pas la volonté qui vous fait agir, c’est l’imagination…» ainsi que « L’altruiste trouve sans le chercher ce que l’égoïste cherche sans le trouver ».

Rémi LORRAIN – Promotion 2009

Avocat | DARROIS VILLEY MAILLOT BROCHIER - Paris

Le caractère généraliste du DJCE, ainsi que la qualité de ses intervenants, donnent les outils nécessaires à la pratique du droit sous tous ses aspects (internationaux, financiers, etc.). Cette formation m'a ainsi permis de travailler au sein de grands cabinets d'avocats mais aussi au sein d'institutions qu'elles soient communautaires (à la CJCE) ou nationales (au FSI). Je garde, en particulier, un excellent souvenir de mon stage au fonds souverain de l'Etat français (FSI) où pendant 6 mois j'ai pu participer à de nombreuses opérations d'investissement (réflexion sur la stratégie, structuration des opérations aux cotés des investisseurs et rédaction de contrats).

Caroline CHAVRE – Promotion 2008

Avocate | DPV AVOCATS - Lyon

L´année du DJCE à Nancy est une véritable année charnière entre le monde universitaire et le monde professionnel qu´il faut vivre pleinement. Le stage de fin d´année permet de mettre à profit cette année exceptionnelle. Mon stage à la Direction des Affaires Juridiques du MEDEF à Paris a été extrêmement enrichissant et formateur et m´a permis de vivre des moments forts: participation à des réunions au cœur de l´actualité, université d´été, travail en équipe et réactivité... Le DJCE est une clé qui ouvre des portes aussi variées que prestigieuses alors il ne faut pas hésiter à explorer de nouveaux horizons...

David DE STEFANO – Promotion 2006

Avocat fiscaliste | Cabinet DE STEFANO - Paris

Le diplôme du DJCE de Nancy est un véritable sésame qui ouvre les portes du monde des affaires en grand. J’ai été particulièrement frappé par sa notoriété, notamment auprès des avocats des grands cabinets internationaux ; il est une garantie, sinon une sûreté, pour des débuts professionnels réussis. Mon conseil : développez une sensibilité au travail en groupe pendant cette année d’étude, vous pourriez bien y rencontrer votre futur associé...

Matthieu BICHON – Promotion 2004

Avocat associé | DE GAULLE, FLEURANCE & ASSOCIÉS - Paris

La valeur ajoutée de cette formation est son aspect pratique. Ce qu’on y apprend nous permet de nous détacher de nos réflexes théoriques universitaires et nous fait gagner du temps une fois dans la vie professionnelle. Mon conseil aux étudiants : n’attendez pas les stages obligatoires pour vous confronter à la vie professionnelle.

© 2019 - 2020 

Association des Etudiants du DJCE de Nancy

Faculté de Droit, Sciences Economiques et Gestion, 13 Place Carnot, 54000 Nancy